Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thierry MORFIN,  Naturopathe

Thierry MORFIN, Naturopathe

Naturopathe et magnétiseur depuis plus de 25 ans. Coach en gestion du stress et alimentation, conférencier, expert pour TOP SANTÉ. Auteur aux Editions Leduc.s. ANDUZE (Gard), Skype, WhatsApp, Face Time. Tél 06 59 97 04 92 Consultation sur rendez-vous : 70€ pour 1 heure


Soigner les brûlures d'estomac

Publié par TIM sur 9 Décembre 2016, 11:18am

Catégories : #Remèdes

Soigner les brûlures d'estomac

Une grande partie d'entre nous se plaint des brûlures d'estomac. L'hyperchlorydrie, c'est son autre nom, outre l'excès de thé, de café, de table, de médicaments, d'allergies ou de plats épicés est aussi en grande partie due à la nature anxieuse de ceux qui en souffre. C'est par quelques règles d'hygiène et de la relaxation que l'on en vient à bout. En attendant de les pratiquer, voici quelques conseils à suivre.

 

La mastication : mastiquer chaque bouchée d’aliments solides (de 20 fois à 30 fois). L'idéal pour l'estomac c'est de recevoir une bouillie. L'estomac n'a pas de dents, c'est par la quantité de sucs gastriques et ses contractions qu'il réduira en soupe vos aliments mal mastiqués. Ce qui finira par le fatiguer si vous ne macher jamais correctement.

 

Les aliments : consommer plus de végétaux frais ou cuits à la vapeur douce (inférieure à 95°C) et moins de produits animaux (viandes rouges, produits laitiers, surtout à base de lait de vache). Evitez le café et le thé noir.

Ne pas boire en mangeant mais entre les repas et deux heures après les repas par petites quantités à raison d'un litre et demi par jour, avec une eau faiblement minéralisée.

 

Activités physiques : faites de légères activités après les repas, avec une intensité modérée mais aussi en dehors des repas

 

Le vinaigre de cidre (très efficace) :

Deux cuillerées à café dans un verre d'eau, en préventif ou en curatif. L'effet est, en général, immédiat (juste le temps que l'acide acétique du vinaigre de cidre arrive dans l'estomac. Ça éteint « l'incendie » tout de suite.

 

La camomille

Prendre une tisane de camomille peu avant de se coucher fonctionne aussi très bien. La camomille défait les nœuds de l'estomac.

 

Le jus de pommes de terres :

Il est très efficace contre l'hyperacidité. Pour soulager les maux d'estomac il convient de boire chaque jour deux verres de jus de pomme de terre crue jusqu'à apaisement des douleurs. On peut associer les jus de carottes, poireaux, céleris, betteraves car tout le monde n'aime pas forcément le goût !

 

Avertissements importants : Ne faut jamais utiliser de pommes de terre vertes ni de pommes de terre germées pour faire des jus, car celles-ci contiennent un alcaloïde toxique et de la solanine, tout aussi toxique.

Aussi, en raison de son index glycémique élevé, le jus de pommes de terre ne convient pas aux diabétiques.

 

Plantes médicinales:

 

Racine de réglisse : Elle diminue l’acidité et la douleur stomacale (gastrite, ulcère, aigreurs et reflux gastro-oesophagien). C'est aussi un puissant antiseptique de la gorge.

Contre-indications : Hypertensive, attention aux quantités pour les hypertendus.

 

Le Lithothamne, qui est une algue calcifiée, donc très alcaline, protège la muqueuse de l’estomac comme un pansement gastrique.

 

La Canneberge : elle a une action anti-infectieuse dans le soin des gastrites et des ulcères; elle empêche l’adhésion de l’Helicobacter pilori sur le mucus gastrique, cause de beaucoup d'ulcères de l'estomac.

 

Eau citronnée et gingembre : boire, le matin à jeun, de l'eau citronnée (citron bio) avec un peu de gingembre frais rapé (sans la peau car il y a parfois des micro organismes parasites) est aussi remède naturel permettant de soulager les brûlures d'estomac.

 

Gemmothérapie

Figuier : c'est le protecteur et régulateur de la digestion, en lien avec l'émotionnel. Dans le genre l'intestin à des neurones, c'est lui le diplomate de service en cas de conflit. Il normalise la sécrétion des sucs digestifs et protège des inflammations. Régénère en cas de besoin la muqueuse de l'estomac. Il régule l'appétit et tranquillise. Très adapté pour freiner les accès de boulimie.

 

L'homéopathie "quand ça brûle"

 

ANACARDIUM (nerveux) : amélioré en mangeant, problématique de choix

ARGENTUM NITRICUM (nerveux) : les rôts non acides soulagent

PHOSPHORUS (nervo-sanguin) : boissons froides soulagent momentanément (inverse ARSENICUM ALBUM)

CAUSTICUM (nerveux) : douleur linéaire, éructations acides, sensations de plaie à vif

KALIUM BICHROMICUM (lympho-bilieux) : douleurs ponctuelles, régurgitations acides

IRIS VERSICOLOR (bilieux) : régurgitations plus brûlantes que acides

ARSENICUM ALBUM (nerveux) : brûlures très vives, suite d'intoxication alimentaire. Aggravation entre minuit et 2 h du matin. Amélioré par le chaud.

 

Dilutions de 5 ch à 9 ch suivant les cas.

 

Retrouvez-moi aussi sur mon site !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents